Staccato Fiore

Staccato Fiore. Notes détachées.

J’ai toujours aimé composé en musique, et la musique classique envoute mon âme et m’inspire intrasèquement dans ses moments de création en tête à tête avec moi même. Ludwig Van Beethoven disait, que dans la musique, on pouvait avoir accès directement à l’état d’esprit du compositeur à ce moment là. Pour moi, avec les fleurs c’est à peu près pareil. Je joue avec les couleurs, je contrains les fleurs, et certaine fois, je les malmène et j’observe la construction de mon bouquet pas à pas, je le regarde, je le projette, je le sublime, je me laisse guider par mon intuition et par mon coeur et parfois je le recommence. Mais bien souvent, je le savoure, je le lis, et je l’immortalise. Oui, dans un bouquet de fleurs, il y a une lecture, une logique, une structure, pour finir avec une harmonie et susciter le questionnement. Et puis il y a toutes ces émotions qui nous traversent, de l’excitation, de l’agitation, de la joie, de la mélancolie, de la surprise, de la chaleur, de l’apaisement et j’en passe. N’est-ce pas pareil pour la musique ? Mais le réel pouvoir de l’art en général n’est-il pas infini ? C’est ce qui le rend puissant et grandiose.

FleursClaire Augustyniak